En 1 clic
Portail famille
Etat civil
Conseil municipal
Annuaire des services
Contact

Jardins, espaces verts

Utilisation de pesticides

  • L ’utilisation de pesticides par les particuliers et les collectivités est formellement interdite depuis janvier 2018.
  • Il est donc interdit de traiter votre jardin et tout espace attenant à votre propriété. La gestion de ces derniers doit être manuelle ou mécanique et non par l’usage de produits phyto ou chimiques.
  • Si vous possédez des produits phytosanitaires, vous devez les déposer soigneusement en déchetterie.

Eco-pâturages

Les enjeux visés par cette pratique sont nombreux :

  • Permettre l’entretien de parcelles par l’action naturelle des animaux,
  • Recréer la vie dans le cœur des lotissement urbanisés, un sentiment de bien-être se diffuse et les familles peuvent venir voir les moutons et les chèvres pour la plus grande joie des plus jeunes.
  • Permettre aux citoyens de s’interroger sur le monde agricole.

 

Et ce ne sont là que quelques-uns des enjeux dont la commune tire bénéfice. L’éco pâturage est un travail quotidien pour le berger. Victor Delattre, berger des Alpes, installé à Pluneret depuis 2 ans, veille sur ses troupeaux.

Deux types d’animaux sont utilisés sur la commune : les moutons et les chèvres.

Cette mixité permet de faire l’entretien sur presque tous les types de végétaux. Les chèvres sont friandes des jeunes pousses d’arbustes alors que les moutons sont plus efficaces sur les étendues d’herbacées. Le choix des animaux et du nombre se faisant en fonction de la nourriture disponible.

Lorsqu’ils sont ensemble, les chèvres sont l’espèce dominante de l’ensemble du troupeau et si un mouton, voir un bélier, ne respecte pas cet ordre établi, la chèvre le sermonne, parfois en le poussant de la tête, jusqu’à ce que l’indiscipliné retrouve sa place. Tout cela avec fermeté mais sans agressivité, les animaux ne se blesse jamais entre eux.

Les chèvres et les moutons sont des ruminants. Dans la journée ils ont besoin de calme et de tranquillité pour pouvoir digérer la nourriture ingérer. À ce moment-là, l’animal se place à l’écart des passages fréquentés, à l’ombre, et ruminent tranquillement, éloignés du bruit et de l’agitation.

Il ne faut pas les nourrir, c’est important. Ils ont sur le terrain tout ce dont ils ont besoin et certains aliments préparés pour la consommation humaine est compliqué à digérer pour eux. Eviter de vous appuyer sur les clôtures également, si elles sont trop déformées, l’animal pourrait sortir de l’enclos, provoquant de l’inquiétude pour les riverains. Les moutons et les chèvres sont des animaux vivant en troupeau. Ils ont besoin d’être à plusieurs pour se rassurer. Ils ont aussi besoin d’eau en permanence, d’une clôture pour les protéger et d’être surveiller régulièrement en cas de blessure ou de soins appropriés, comme l’infestation d’insectes allant dans la laine ou pouvant rendre malade l’animal.

Il faut 3 à 4 jours pour qu’un troupeau se familiarise avec son nouveau milieu et trouve ses habitudes.